Confiance en soi : exercices en 5 paliers pour rapidement booster sa confiance personnelle

Avez-vous déjà pris conscience que depuis notre plus jeune âge, notre mental a constamment été à la recherche de modèles à imiter ? Cela s'appelle la modélisation. Elle permet aux personnes qui manquent de confiance en elles, de pouvoir adopter les attitudes, les comportements, la façon de s'exprimer des personnes de leur entourage qui elles, ont confiance en elles. Dans cette série d'exercices en 5 étapes, boostez votre confiance en soi en utilisant la modélisation.

confiance en soi exercices

Est-il possible de s'exercer à booster sa confiance en soi ? Oui, c'est possible. Comment ? En utilisant ce puissant raccourci qu'est la modélisation ! 

A ce propos, n'avez-vous jamais remarqué le fait que lorsque vous restez un certain temps au contact d'une même personne, vous aviez tendance inconsciemment à reproduire jusqu'à un certain degré, la façon dont elle parle, son accent et ses gestuelles ?

Surtout, le cas le plus fréquent est lorsque vous revoyez un ami - parti habiter dans un pays étranger - après de nombreuses années sans avoir été en contact avec lui. Serez-vous surpris(e) de constater qu'il a adapté bien malgré lui, l'accent, la gestuelle et la façon de s'exprimer du pays qui l’accueille ?

En partant de ce fait, la modélisation est une technique épatante à laquelle vous devez vous exercer à partir d'aujourd’hui.

En effet, elle permet aux personnes qui manquent de confiance en elles, de pouvoir s'exercer à adopter les attitudes, les comportements, la façon de s'exprimer des personnes de leur entourage qui elles, ont confiance en elles. 

Comment améliorer sa confiance en soi avec ces exercices de modélisation ?

Reprenons un exemple. Imaginez que vous redoutiez de participer à un séminaire professionnel, car vous savez que si vous vous y rendez, vous devrez obligatoirement parler devant l'assistance.

Cependant, le manque de confiance vous tétanise et vous pousse à éviter cette situation, bien malgré vous. En effet, vous avez une mauvaise expérience passée par rapport à ce genre de situation. Votre confiance en vous, lorsque vous devez parler en public, se retrouve donc aujourd'hui, fortement diminuée.

Étape numéro un de l'exercice

Trouvez un endroit calme de votre maison où vous êtes sûr(e) de ne pas être dérangé(e). Coupez votre téléphone portable. Asseyez-vous confortablement sur une chaise ou peut-être dans votre divan.

Après cela, fermez les yeux, et prenez quatre grandes respirations. L'objectif est que vous puissiez entrer dans un état de grande relaxation, proche de [1]l'état mental thêta. Une fois que vous êtes dans cet état de réceptivité et de calme mental, commencez alors l’exercice. 

Étape numéro deux : le cadre désagréable

Dans cette première étape, vous allez vous remémorer en train de vivre cette scène désagréable où vous deviez parler en public, et où vous manquiez visiblement de confiance en soi. Observez-vous de l'extérieur, comme si une caméra de surveillance filmait cette scène. Vous vous observez, debout devant votre auditoire. Ils sont assis en face de vous.

A cet effet, mettez-y le plus de détails possible. De quelles couleurs sont les murs ? Ya-t-il des fenêtres ? Fait-il jour ? Les spots, sont-ils allumés ? Comment êtes-vous habillé(e) ?

  • Que ressentez-vous à l'intérieur de vous-même, en replongeant dans ce souvenir désagréable ?
  • Quelle expression du visage vous anime ?
  • Quel est votre langage corporel ?
  • Quels sons entendez-vous ? Vous souvenez-vous de certains chuchotements de la part de votre auditoire ?
  • Que vous dites-vous en vous-même, à ce moment-là ?
  • Votre voix, est-elle assurée ou hésitante ?
  • Y a-t-il un son particulier que vous entendez autour de vous ?

Par conséquent, replongez-vous dans vos souvenirs avec le plus de détails possibles. Plus cette image mentale est vive et détaillée, plus votre visualisation n'en sera que meilleure. Le diable se trouve dans les détails, dit-on avec justesse.

Étape numéro trois : utilisez votre modèle

Quelle personne de votre entourage familial, professionnel ou personnel selon vous, parviendrait à parler devant un auditoire avec toute la confiance dont elle a besoin ? Cette personne pourrait même être une personnalité connue que vous admirez.

Dès que vous avez choisi cette personne, commencez à observer, grâce à votre imagination, ce modèle que vous admirez, vivre le même scénario que vous venez d'imaginer auparavant. Observez par l’imagination comment cette personne parle, se comporte, agit face à son auditoire avec une étonnante facilité. Observez comment sa physiologie influence sa confiance en elle.

Surtout, observez ses gestes. L’expression de son visage. La position de son corps. Sa respiration. De même, observez sa respiration et le ton de sa voix.

En outre, observez également les réactions positives de son auditoire. Plus cette image mentale imaginée est vive et détaillée, plus votre visualisation n'en sera que meilleure. Lorsque vous arrivez à visualiser parfaitement cette scène, passez à l'étape numéro quatre.

Étape numéro quatre : devenez cette nouvelle personne confiante

Maintenant que vous venez d'observer attentivement les attitudes, comportements et façon de s'exprimer de cette personne, vous allez revivre mentalement une nouvelle fois la scène où vous parlez devant votre auditoire. Mais en vous mettant à la place du modèle que vous admirez pour sa confiance en lui. Vous êtes lui. Et il est vous.

Autrement dit, revivez cette scène en vous observant de l’extérieur, parler avec aisance à votre auditoire. En toute confiance. N'oubliez pas, vous êtes cette nouvelle personne.

Vous adoptez désormais de nouvelles attitudes et de nouveaux comportements confiants face à votre auditoire.

Vous parlez, vous vous comportez, agissez face à votre auditoire avec une étonnante facilité. Observez vos gestes. Observez votre visage. Observez votre nouvelle manière de parler. Comment est votre respiration, maintenant que vous êtes lui ?

Par conséquent...

Qu’en est-il de vos expressions corporelles ainsi que votre posture dès à présent ? Qu’est-ce qui a changé par rapport à avant, maintenant que vous êtes lui ?

Après cela, ressentez la fierté et la confiance en soi qui est désormais la vôtre. Imprégnez-vous de ce sentiment de puissance et d'aisance en vous observant. Remarquez aussi comment votre peur s'est évaporée.

Constatez à quel point vous vous sentez détendu(e) de pouvoir parler à votre auditoire de cette nouvelle façon. Observez également les réactions positives de votre auditoire. Qu’entendez-vous ? Que voyez-vous ? Que ressentez-vous dès à présent ?

Étape numéro cinq de l'exercice : de la répétition, encore et encore

Dès que vous avez compris le but de l'étape précédente, il est important que vous puissiez la répéter autant de fois que nécessaire.

Surtout, jusqu'à ce que vous ayez intégré tous les aspects de votre modèle dans vos comportements, attitudes et façons de vous exprimer dans cette situation. En vous mettant dans la peau de votre modèle, vous vous ouvrez réellement à de nouvelles perspectives d'apprentissage de la confiance en soi.

En conclusion, cette série d'exercices en 5 étapes destinés prendre confiance en soi, est bien entendu valable pour toutes les situations de la vie où le manque de confiance prend encore le dessus sur vous-même actuellement.

[1] Si vous le désirez, téléchargez l'audio au format mp3 « état mental thêta ». Cet audio particulier possède la capacité de vous emmener rapidement dans un état de grande relaxation :

 http://vous-illimite.com/outils-gratuits/ 

A propos de l'auteur

Autorité reconnue en développement personnel, diplômé en psychologie clinique, coach de vie et expert en psychologie de la performance, Renaud Czerwiec est surnommé "le coach qui murmure à l'oreille des accomplisseurs". En effet, dans sa carrière, il a accompagné en tant que coach et hypnothérapeute, des accomplisseurs de tous horizons (sportifs de haut-niveau, CEO, entrepreneurs de start-up, leaders influents, artistes, écrivains).

  • Yasmine du 93 dit :

    Bonjour, excellent article, car ce que vous dites est vrai, lorsque l’on passe du temps en compagnie d’une personne,on commence à adopter son accent, ses attitudes, dans le bon et le mauvais sens. J’ai donc bien compris que pour avoir plus confiance en soi, il faut copier l’attitude des personnes qui ont confiance en elles. J’ai été curieuse vis-à-vis de votre exercice. Et je l’ai réalisé, cela fait 1 mois. Et je dois dire que c’est assez troublant parce que je ressens plus de confiance en moi même depuis que je le fais ! Au début c’est assez difficile de visualiser, puis on s’habitue avec les jours qui passent…

  • >