Comment les vrais leaders dans la vie réagissent face à leur petite voix critique interne

Dans cet article, découvrez le récit épique de Karoly Takacs, qui est sans conteste l'une des histoires les plus fascinantes que je connaisse. Elle va vous démontrer à quel point prendre le contrôle de sa petite voix critique interne peut changer une vie entière. Vos pensées négatives peuvent faire de vous un "zéro" ou un "héro". Entre ces deux mots, une petite lettre de différence qui peut tout changer.

faire taire sa voix critique interne

En mille-neuf-cent-trente-huit, Karoly Takacs était un fin tireur au pistolet de l'armée hongroise. Il fut désigné pour être tireur olympique aux jeux de Tokyo en mille-neuf-cent-quarante.

Cependant quelques mois avant le début des Jeux olympiques, un incident aussi horrible qu'inattendu mis un frein soudain à ses ambitions.

A ce sujet, lors d'un exercice militaire, une grenade lui explosa dans la main droite, la lui arrachant complètement. KarolyTakacs passa plus d'un mois à l'hôpital. Son rêve olympique s'était envolé.

Il ne retrouva plus jamais l'usage de sa main droite

La plupart des gens qui auraient vécu cette situation se seraient sentis déprimés jusqu'à la fin de leurs jours. Mais pas KarolyTakacs. 

Surtout, mieux que quiconque, ce véritable leader avait compris la puissance de sa capacité à faire taire sa petite voix critique interne.

En effet, Karoly Takacs était de la catégorie rare des gagnants. Les gagnants savent à quel point, ils ont le pouvoir de trouver des significations positives à ce qui leur arrive. Plutôt que de se laisser aller et de ressasser sans cesse pourquoi moi ?, Karoly Takacs prit le parti de faire de ce drame un nouveau sens à sa vie.

Et pourquoi pas ?

A ce propos, sans cesse durant les mois suivants, il ne cessa de se répéter « Et pourquoi pas ? Et pourquoi pas ? » Au lieu de se concentrer sur ce qu'il n'avait plus, c'est-à-dire un don exceptionnel de tireur droitier au pistolet, il se concentra plutôt sur ce qu'il pouvait faire de ce qui lui arrivait.

A cet effet, en se répétant sans cesse « Et pourquoi pas… De la main gauche, je peux y arriver. Je vais y arriver. » Sans cesse, il se répéta à lui-même ces paroles d'auto motivation. Et, ce faisant, il inonda littéralement son esprit inconscient d'images et de mots positifs sur ce qui était possible de croire et de faire.

En d'autres termes, retrouver son niveau de tireur droitier avec sa main gauche. Grâce à ce travail mental, KarolyTakacs reprit l'entraînement au tir avec la main gauche.

Il gardait son rêve secret

Aussi, il ne souhaitait pas que la condescendance des autres lui saccage son rêve. Il ne laissa ni les autres, ni les circonstances l'éloigner de son rêve secret.

A ce sujet, en mille-neuf-cent-trente-neuf, quelques mois à peine avant les Jeux olympiques lors d'un championnat national de tir, KarolyTakacs réapparut en public. Très vite les autres compétiteurs qui avaient eu vent de son malheureux incident vinrent près de lui. Beaucoup les félicitèrent de son courage face au drame.

Cependant, KarolyTakacs bluffa tout son monde en répondant publiquement « Je ne suis pas venu ici pour vous encourager, je suis venu ici pour prendre part à la compétition. » Et le plus étonnant, c'est que ce gaucher reconverti réussit le pari fou de gagner tout bonnement la compétition nationale hongroise.

Après cela, les jeux olympiques de mille-neuf-cent-quarante étant annulés en raison de la seconde guerre mondiale, KarolyTakacs garda son rêve bien en tête en continuant à s'entraîner. Tant physiquement que mentalement.

Lors des Jeux olympiques de Londres en mille-neuf-cent-quarante-quatre...

Takacs remporta la médaille d'or du tir au pistolet. Dont un record du monde s'il vous plaît.

Ensuite, il continua son périple olympique qui le mena jusqu'aux jeux d’Helsinki en mille-neuf-cent-cinquante-deux. Là encore, il remporta la médaille d'or olympique.

Par conséquent, voyez-vous ce qui sépare un leader du reste du monde ?

C'est sa faculté de faire taire sa petite voix critique interne. Afin de se concentrer sur ce qu'il est possible de réaliser dans cette situation. Tel est le pouvoir de la pensée positive. Savoir comment penser positivement en toute circonstance s'apprend.

Le pouvoir de l'esprit inconscient est immense

Encore faut-il en prendre conscience. Il a réussi au-delà de toute attente parce qu'il a évité de se renfermer dans un rôle de victime. Celui de ressasser sans cesse des paroles critiques et défaitistes.

Dès lors, c'est là toute la différence entre ceux qui gagnent, et le commun des mortels. Leur capacité à faire taire leur petite voix critique interne pour se concentrer sur ce qu'il est possible de faire. 

Événements + réactions = résultats.

En conclusion, appliquez dès à présent cette formule, et votre capacité à faire taire votre petite voix critique interne va monter en flèche. Et qui sait ce que vous parviendrez à accomplir dans l'existence ?

A propos de l'auteur

Autorité reconnue en développement personnel, diplômé en psychologie clinique, coach de vie et expert en psychologie de la performance, Renaud Czerwiec est surnommé "le coach qui murmure à l'oreille des accomplisseurs". En effet, dans sa carrière, il a accompagné en tant que coach et hypnothérapeute, des accomplisseurs de tous horizons (sportifs de haut-niveau, CEO, entrepreneurs de start-up, leaders influents, artistes, écrivains).

>