Les 7 piliers essentiels pour apprendre rapidement à vaincre ses peurs

Les personnes qui connaissent la réussite dans leur vie n'ont pas moins peur que les autres. La grande différence réside dans le fait qu’elles savent y faire face sans trembler. Elles peuvent ressentir de la peur comme le commun des mortels, mais elles ne tremblent pas et osent l'affronter. Dans cet exercice, vous allez apprendre à maîtriser un puissant principe qui va vous aider à devenir celle ou celui qui sait comment vaincre ses peurs.

comment vaincre ses peurs

A ce sujet, toute personne qui renonce à ses rêves et à ses aspirations ne sait pas comment vaincre ses peurs. Pourtant, la clé du succès est là.

Dès lors, si vous parvenez à faire face à ce qui vous fait le plus peur dans votre vie, alors vous aurez accompli un pas-de-géant vers le succès et l'accomplissement personnel.

Pour comprendre la portée de cet exercice, posez-vous la question « Que pourriez-vous accomplir dans votre vie, si vous n'aviez pas peur d'échouer ? ». 

Par conséquent, la question mérite d'être posée, non ?

Il s'est confronté à ses angoisses et à ses peurs, son destin en fut transformé

Jim Morrison est probablement l'un des chanteurs les plus charismatiques, toutes générations confondues. Le leader de toute une génération dit un jour cette affirmation célèbre « Exposez-vous à vos angoisses les plus profondes ; après cela, la peur ne pourra plus vous atteindre. »

Et c'est ce qu'il a fait. En se confrontant à ses peurs, il réussit à vivre ses rêves et à devenir le chanteur charismatique adulé que l’on connaît. Le jeune Jim Morrison était un anticonformiste.

Aussi, tournant le dos aux valeurs familiales traditionnelles et à l’autorité parentale, il décida courageusement de quitter sa famille et la Floride, pour  vivre à Venice Beach, un quartier de Los Angeles.

Pour gagner tant bien que mal sa vie, il choisit d’écumer les bars de la ville, en faisant découvrir au public local, ses compositions musicales.

Dès lors, il n'eut pas le choix de se demander comment vaincre ses peurs qui le tenaillait à ses débuts. En effet, ce jeune adulte timide à ses débuts, dû faire face à ce public écumant les bars qu’il considérait comme difficile et peu enthousiaste.

C'est en confrontant sa timidité naturelle à ce public particulier, qu'il gagna de plus en plus en assurance et en charisme

Son style suggestif, proche de la transe lorsqu'il était sur scène, naquit de son audace à se confronter à l'inconnu, et à ses peurs du début. Jim Morrisson, dit un jour une phrase qui résume bien son parcours de vie, le transformant en mythe vivant :

« Il y a le connu. Il y a l'inconnu. Et entre les deux, il y a la porte, et c'est ça que je veux être. » Les Doors étaient nés.

Pourtant, le mythe Jim Morrison serait-il né si celui-ci n'avait pas décidé de prendre à bras-le-corps la peur de l’inconnu, afin de vivre sa passion de la musique ? Prendre à bras-le-corps ses peurs, peut-être le moteur de spectaculaires changements de vie.

Souhaitez-vous continuer à vous contenter de l'ordinaire ? Ou souhaitez-vous dire bonjour à l'extraordinaire ?

Vaincre ses peurs est l'apanage des accomplisseurs de ce monde. Cette nouvelle compétence s'apprend et fera de vous une nouvelle personne accomplie.

Cependant, tant que vous ne saurez pas comment vaincre vos peurs, vous resterez coupé(e) de vos ambitions et de ce qui est important à vos yeux. Ne laissez plus vos peurs vous terrasser. Terrassez vos peurs.

A ce sujet, la bonne nouvelle, c'est que vous allez pouvoir maintenant mettre en application les techniques issues des recherches novatrices sur le cerveau à votre avantage.

Souvenez-vous en, votre cerveau recèle une petite alarme émotionnelle qui fait des siennes lorsque vous êtes confrontés à un danger réel ou imaginaire. C'est votre amygdale. Nous allons ensemble apprendre à dompter cet animal préhistorique qu'est votre amygdale.

Comment allons-nous procéder ?

Cet exercice va vous apprendre à effacer de votre esprit de manière très efficace, des situations de votre vie qui déclenchent automatiquement vos peurs.

Ce faisant, vous allez créer de nouveaux chemins de neurones dans votre cerveau qui vous feront réagir de manière totalement différente aux éléments déclencheurs de vos peurs. Même les plus profondes.  Vaincre ses peurs s'apprend. Et cela va changer totalement la donne.

[Exercice] comment vaincre ses peurs

Étape numéro un

Trouvez un endroit calme de votre maison où vous êtes sûrs de ne pas être dérangés. Coupez votre téléphone portable. Asseyez-vous confortablement sur une chaise ou peut-être dans votre divan.

Après cela, fermez les yeux, et prenez quatre grandes respirations. L'objectif est que vous puissiez entrer dans un état de grande relaxation, proche de [2]l'état mental thêta. Une fois que vous êtes dans cet état de réceptivité et de calme mental, commencez alors l’exercice.

Étape numéro deux

Imaginez sur l'écran mental de votre imagination, la peur dont vous souhaiteriez vous débarrasser.

Qu’il s'agisse de la peur de rougir, de la peur des autres, de la peur de tomber malade, ou que sais-je encore. Prenez quelques dizaines de secondes pour créer dans votre esprit une image claire, détaillée de vous-même en train de vous retrouver dans une situation qui provoque chez vous cette peur. Et voyez ce qu'il y a à voir. Entendez ce qu'il y a à entendre et ressentez ce qu'il y a à ressentir.

Une fois, cela fait, faites un arrêt sur image de cette scène mentale qui représente la peur dont vous souhaitez vous débarrasser. Imprégnez-vous de cet arrêt sur image. De manière illustrée, vous pouvez vous la représenter comme une image Polaroïd.

Étape numéro trois

Imaginez maintenant sur l'écran mental de votre imagination, une nouvelle image claire et détaillée de la nouvelle conduite que vous souhaitez adopter.

A ce propos, voyez ce qu'il y a à voir. Entendez ce qu'il y a entendre et ressentez ce qu'il y a à ressentir. Une fois cela fait, faites un arrêt sur image de cette nouvelle scène mentale qui représente la nouvelle conduite que vous souhaitez adopter. Imprégnez-vous de cet arrêt sur image. De manière illustrée, vous pouvez vous la représenter également comme une image Polaroïd.

Étape numéro quatre

Après cela, imaginez sur l'écran mental de votre imagination un lance-pierre virtuel face à vous. Je vous invite maintenant à placer entre les deux branches du lance-pierre, la photo Polaroïd de la peur dont vous aimeriez vous débarrasser.

Étape numéro cinq

Placez maintenant sur l'élastique mental relié au lance-pierre, la photo Polaroïd de la nouvelle conduite que vous souhaitez adopter.

Imaginez que cette photo symbolise la pierre, de votre lance-pierre mental.

Puis tendez mentalement votre élastique en arrière le plus loin possible de votre champ de vision mental. Idéalement, vous devez remarquer que la photo Polaroïd est en train de reculer dans votre espace mental.

Ensuite, ressentez toute la tension produite par l'élastique tendu en arrière, avec votre image de la conduite que vous souhaiteriez adopter

Étape numéro six

Relâchez subitement l'élastique.

Que va-t-il se passer ? L'image mentale de la conduite que vous souhaitez adopter, va revenir vers vous de façon fulgurante, au point d'éclater l'image de la peur dont vous souhaitez vous débarrasser. Ce mouvement doit être fulgurant, au point que la nouvelle image mentale doit pénétrer de façon imagée dans votre cerveau.

Après cela, au moment où cette image mentale du comportement désiré entre à la vitesse de l'éclair dans votre cerveau, accompagnez ce mouvement tonitruant par une sorte de bruit mental, comme PAF. Ou tout autre bruit qui symbolise un mouvement fracassant et rapide.

Autrement dit, de façon imagée, c'est un peu comme si la pierre tendue par votre élastique mental, arrivait vers vous de face, en pénétrant dans un mouvement d'éclat dans votre cerveau. En sorte, comme lorsqu’une pierre casse une vitre.

Étape numéro sept

Ensuite, répétez plusieurs fois de suite l'ensemble des étapes de façon claire, méthodique et imagée. Faites participer vos sens dans cette visualisation particulière. 

Sur quels principes scientifiques repose l’exercice ?

Sur le principe des sous-modalités. Souvenez-vous-en. Votre cerveau est capable de transformer sa façon de percevoir une situation, si vous parvenez à contrôler le message que vous lui envoyez.

Autrement dit, en transformant les sous-modalités de cette scène mentale, vous fracassez littéralement l'image dont vous souhaitez vous débarrasser, au profit de la nouvelle image souhaitée.

Surtout, votre cerveau crée de nouvelles connexions de modèles de neurones, qui vont automatiquement transformer vos réactions aux éléments qui déclenchent habituellement vos peurs et vos angoisses. C'est le principe de la neuroplasticité.

La montagne est devenue une taupinière. En transformant les paramètres de votre esprit, vous effectuez un pas-de-géant en terrassant vos peurs. Vous êtes dès à présent, celle ou celui que sait comment vaincre ses peurs.

En conclusion, changez la représentation de vos angoisses, et vos peurs s'évaporeront. Cet exercice peut à lui seul, en quelques minutes à peine, réaliser de petits miracles. Ne vous en privez donc pas. Votre chemin vers le succès passe par là.

« Fais peur au lion avant qu'il ne te fasse peur. »

Isaac Asimov

[2] Si vous le désirez, téléchargez l'audio au format mp3 « état mental thêta ». Cet audio particulier possède la capacité de vous emmener rapidement dans un état de grande relaxation :

 http://vous-illimite.com/outils-gratuits/ 

A propos de l'auteur

Autorité reconnue en développement personnel, diplômé en psychologie clinique, coach de vie et expert en psychologie de la performance, Renaud Czerwiec est surnommé "le coach qui murmure à l'oreille des accomplisseurs". En effet, dans sa carrière, il a accompagné en tant que coach et hypnothérapeute, des accomplisseurs de tous horizons (sportifs de haut-niveau, CEO, entrepreneurs de start-up, leaders influents, artistes, écrivains).

  • kalheb dit :

    Bonjour, est-ce un exercice de type Swich pnl ? J’étais allé voir un hypno-coach qui faisait aussi de la pnl et il m’a fait réalisé ce même type d’exercice contre ma peur (peur de la foule). et j’avais obtenu de bons résultats.

  • Maurice dit :

    j’ai peur du tonnerre, et je vais tenter cet exercice, merci de ma l’avoir partagé et je reviens vers vous dès que j’aurai un retour d’expérience réel avec la foudre et l’orage.

  • >